|

Protection des captages

Avant toute chose, il est essentiel de protéger la ressource eau. Par toutes ses activités, par chacun de ses gestes, l'homme pollue l'environnement. Si le sol est pollué, l'eau des pluies va entraîner cette pollution vers la nappe souterraine.

Les captages sont menacés en permanence par diverses sources de pollution :

- le rejet d'eaux usées dans les cours d'eau et nappes phréatiques via des puits perdants
- des accidents tels que les déversements d'hydrocarbures, de déchets polluants, les fuites aux citernes de mazout,...
- la contamination par le nitrate ou les pesticides provenant de l'agriculture, des jardins privés ou du désherbage des voies de circulation
- les pollutions industrielles

La Région wallonne a donc chargé la SPGE, en collaboration avec les différents producteurs d'eau potable , de réaliser la protection des zones de captage(via des contrats de services "protection").


Pour chacun de ces captages, des zones de prévention sont établies :

  • soit par le biais d'études de prospections géophysiques et d'essais de traçage permettant d'évaluer le temps de transfert d'une pollution par les eaux;
  • soit sur base de distances forfaitaires dépendant de la nature du sous-sol.


On distingue 3 zones :

  • Zone I : Zone de prise d'eau
  • Zone II : Zone de prévention
  • Zone IIa : zone de prévention rapprochée
  • Zone IIb : zone de prévention éloignée
  • Zone III : Zone de surveillance


La zone de prise d'eau (Zone I) : zone située à une distance de 10 mètres autour des limites extérieures des installations de surface nécessaires à la prise d'eau. Elle est la propriété du producteur d'eau, et seules les activités en rapport avec la production d'eau y sont autorisées.

La zone de prévention rapprochée (Zone IIa) : zone à l'intérieur de laquelle une pollution transportée par les eaux souterraines pourrait atteindre le captage en 24 heures.

La zone de prévention éloignée (Zone IIb) : zone à l'intérieur de laquelle une pollution transportée par les eaux souterraines pourrait atteindre le captage entre 1 et 50 jours.

La zone de surveillance (Zone III) : correspond à l'aire géographique du bassin d'alimentation du captage. Les activités de la zone de surveillance sont réglementées par le Ministre.

CATHERINE PROTECTION CAPTAGE


En zone de prévention, certaines activités et installations sont interdites ou réglementées :

En zone de prévention rapprochée (zone IIa) :

Interdit

  • puits perdants
  • épandages souterrains d'effluents domestiques (drains dispersants)
  • nouveaux enclos couverts pour animaux (chenils, étables)
  • stockages entérrés d'ydrocarbures ou d'engrais et de pesticides
  • nouveaux stockages aériens de plus de 100l d'hydrocarbure ou d'engrais et de pesticides
  • stockages de matières organiques susceptibles de libérer des rejets liquides (effluents d'élevage, produits d'ensilage)
  • entreposage de produits dont la dégradation peut présenter un risque de pollution pour les eaux souterraines
  • lieux de concentration d'animaux à caractère permanent (abreuvoirs, auge,...)
  • surfaces pour le parcage de plus de 20 véhicules automoteurs
  • terrains de sport et de loisirs
  • nouveaux cimetières
  • circuits, terrains pour véhicules automoteurs
  • terrains de camping
  • décharges enterrées, CET
  • bassins d'orage non étanches

Réglementé

  • enclos couverts pour animaux
  • épandages de fertilisants
  • épandage de pesticides
  • forages, excavations, travaux de terrassement
  • aires de stationnement de plus de 5 véhicules automoteurs
  • transformateurs
  • exécution de chantier, de travaux et de construction
  • stockage de produits solides particuliers répertoriés
  • stockage de plus de 100l d'hydrocarbures ou de plus de 100l de produits liquides contenant des substances dangereuses
  • manipulation d'hydrocarbures et opérations d'entretien et de ravitaillement d'engins à moteurs
  • hangars agricoles couverts
  • lieux de concentration d'animaux ( abreuvoirs, auge,...)
  • conduites pour le transport de produits particuliers répertoriés (dont les hydrocarbures)
  • stockage d'effluents d'élevage et de matières organique susceptibles de rejets liquides
  • déversement et transfert d'eau usée ou épurée
  • dépôt et installation de regroupement d'élimination, ou de valorisation des déchets
  • voiries à caniveaux étanches

En zone de prévention éloignée (zone IIb) :

Interdit

  • puits perdants
  • nouveau CET de classe 3
  • CET (sauf classes 3, 4.A et 5."
  • nouveaux campings
  • nouveaux cimetières
  • nouveaux circuits pour véhicules automoteurs

Réglementé

  • enclos couverts pour animaux
  • épandages de fertilisants
  • épandage de pesticides
  • forages, excavations ou travaux de terrassement
  • récipients d'hydrocarbures (aériens, en cave ou enterrés)
  • conduites pour le transport de produits particuliers répertoriés
  • stockage d'effluents d'élevage
  • stockage de matières organiques susceptibles de rejets liquides
  • stockage d'engrais et pesticides
  • certaines substances faisant l'objet d'une réglementation
  • stockage et installation de regroupement d'élimination, ou de valorisation de déchets
  • manipulation d'hydrocarbures et opérations d'entretien ou de ravitaillement d'engins à moteur
  • stockage de plus de 100l d'hydrocarbures ou de substances dangereuses
  • réservoirs enterrés
  • exécution de chantier, de travaux ou de construction
  • aires de stationnement de plus de 20 véhicules
  • transformateurs

Back to top